Publié par : Hyacinthe | 30 septembre 2011

Bled, terre d’aviron (mais pas que)

Après la Croatie, il ne me restait plus qu’à rejoindre une destination que j’attendais beaucoup : la Slovénie, et son parc national du Triglav. J’avais en effet eu pas mal d’info sur le pays au printemps, lorsque j’étais allé au salon des nouvelles randonnées à la porte de Versailles. En préparant, mon itinéraire, j’avais noté qu’il serait sans doute un peu compliqué de faire une véritable boucle, et du coup, malgré que le train en provenance de Zagreb dessert Ljubljana, j’ai continué directement jusqu’à rejoindre Bled, au cœur du parc.

Carte du trajet de Zagreb à Bled

En fait après coup, je me suis rendu compte que je m’étais sans doute mélangé les pinceaux entre les deux gares qui desservent Bled (Bled Jezero, à 2 km à l’ouest, pas très bien desservie ; et Lesce Bled, à 4 km à l’est, peu accessible mais bien mieux desservie par la ligne Ljubljana–Villach, en Autriche). Qu’importent les aléas des trains, mon planning était fait et j’avais déjà réservé mon hébergement à Ljubljana quand j’ai réalisé que j’aurais pu suivre un tracé bien plus sympa.

La gare de Bled Jezero

Nous voici donc le 30 août, je commence à compter les jours jusqu’à la fin de mon InterRail, et j’arrive dans la gare de Bled Jezero qui, comme son nom l’indique est au bord du lac de Bled (Blejsko Jezero). Après une belle descente jusqu’à la rive (je pense déjà à quand je vais devoir la remonter, dans deux jours…), je tombe nez à nez avec le centre d’aviron de Bled, particulièrement actif puisque c’est à Bled que se tiennent (pour la quatrième fois, un record) les championnats du monde d’aviron.

L'aire d'arrivée des Championnats du Monde d'Aviron

© Detlev Seyb/MyRowingPhoto.com

Du coup, je commence à baliser car, si j’ai pensé à faire une réservation dans la capitale, je me suis dit que la petite ville de Bled serait plutôt tranquille en cette fin de mois d’août. Heureusement, si les grands hôtels affichent certainement un taux de remplissage supérieur à la normale, du côté des hostel, rien d’exceptionnel et j’ai donc un lit sans chercher longtemps.

Dès mon arrivé, je me renseigne sur les agences d’activités outdoor, puisque c’est l’une des raisons qui m’ont poussé à venir ici. Le parc national est en effet idéal pour faire du rafting, du canyoning mais aussi du VTT ou de la rando. J’ai laissé de côté la rando, puisque les départ de sentiers les plus intéressants ne sont pas vraiment accessible en train (et la montée au sommet du Triglav, point culminant de Slovénie à 2864 m, se fait en 2 jours), et mon choix s’est porté sur une activité assez accessible : le canyoning ! J’ai donc réservé une sortie pour le lendemain après-midi, ce qui me laissait le temps de découvrir la ville le matin.

Overview of Lake Bled, island, castle and town...

Image via Wikipedia

Le centre de Bled n’est pas très grand, on en a vite fait le tour, mais son principal attrait est son lac. Dans sa plus grande longueur il atteint 2,7 km, ce qui fait le bonheur des avironneurs. Au milieu se trouve une petite île avec une église, accessible uniquement par bateau. Impossible d’y aller pendant mon séjour puisque la navigation sur le lac était réservée aux compétiteurs pendant toute la durée des championnats.

Bled

Au-dessus de la ville, accroché à la falaise, le château de Bled constitue un point de vue privilégié. Ajoutez à ça les montagnes du parc national en fond, vous avez devant vous une véritable carte postale si vous allez au bord du lac, ce que j’ai bien évidemment été admirer dès le soir-même.

Entrainement

Les français à l'entrainement

Le lendemain matin, je voulais monter au château, mais je me suis finalement arrêté au lac  pour regarder quelques régates. Je n’avais jamais vu de course d’aviron en vrai, il faut avouer que la puissance dégagée par 8 rameurs est impressionnante. Du coup, j’ai passé ma matinée à suivre les courses, et voir les rameurs français échouer lamentablement (à quelques exceptions près, voir vidéo ci-dessous) dans leurs qualifications.

Heureusement, pour me remonter le moral, l’après-midi s’annonçait géniale. L’agence de canyonning m’a emmené, avec quelques autres téméraires, à quelques kilomètres de Bled. Avant de sauter dans la rivière, il faut s’équiper : combi en néoprène d’un demi-centimètre d’épaisseur, harnais, casque, on oublie qu’on a l’air ridicule et on est prêt à sauter. Sauf qu’avant de descendre un canyon, il faut grimper la montagne. La montée à pieds a beau ne durer qu’une vingtaine de minutes, avec la combi synthétique et tout l’équipement, ça relève vite du parcours du combattant ! Idéal pour éliminer les calories du repas (toujours aussi riche) de midi. 🙂

Une fois au départ du canyon, les choses sérieuses commencent. On fait quelques mètres les pieds dans l’eau fraîche histoire de se remettre les idées en place et là le premier saut nous attend. Devant nos yeux, une chute de quelques mètres. L’accompagnateur nous dit qu’il suffit de sauter. Plus simple à dire qu’à faire. En effet, ça a quand même vachement haut et pas profond. Après quelques secondes d’hésitation, je me lance et sploshhh ! À peine ais-je touché l’eau que toute mes craintes disparaissent. Reste le plaisir… 🙂

Canyoning with Fun Rafting

© funrafting.com

S’ensuit toute une série de toboggans rocheux, glissades, tyroliennes, et descentes en rappel à travers le canyon pour au final une bonne heure de descente. Le bonheur à l’état pur, ce sport est tellement libérateur, tu regrettes vite de ne pas rester plus longtemps dans la région pour te refaire une descente plus compliquée le lendemain !

Sauf qu’en ce qui me concerne, le lendemain, il fallait repartir. Le planning serré pour être à temps en France est toujours là, tel une épée de Damoclès, et je n’ai plus la possibilité de m’accorder le moindre changement de programme. Je prends donc la direction de Ljubljana, pour une visite express (une nuit seulement sur place). Et puisque, je manque de temps, je vais en profiter pour regrouper la fin de mon séjour, à savoir Lubljana et Venise, dans un seul article qui sera en ligne très vite !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :